accueil | plan du site | contact |

Infos en +

Nous avons répertorié quelques unes des questions qui nous sont posées fréquemment avec des premiers éléments de réponses. Consultez régulièrement la section « infos en + » afin d’y découvrir toute information complémentaire utile dans le domaine des assurances sociales. Les autres pages de cette section vous proposent également un éclairage plus complet ainsi que des liens vers des sites partenaires. Nous sommes bien entendu à votre service pour répondre à vos questions.

 

1. Je n’ai plus les moyens de payer mon assurance maladie. Pour obtenir des subsides je dois m’adresser à une agence d’assurance sociale (AAS).

Vrai. Il est indispensable de passer par l’agence d’assurances sociales de son domicile. Nous nous tenons à disposition pour constituer la demande qui sera envoyée à l’Office vaudois d’assurance-maladie (anciennement OCC) qui procédera à un calcul selon votre revenu. Veuillez vous munir de la / des police-s d'assurance maladie de tous les membres du ménage concerné ainsi que de votre pièce d'identité, une attestation d'étude ou contrat d'apprentissage seront demandés aux étudiants/apprentis. D'autres documents spécifiques peuvent vous être demandés selon situation, comme par exemple les justificatifs de vos revenus actuels si ces derniers diffèrent de votre dernière décision de taxation fiscale.

 

2. Je vais devenir indépendant, je n’aurai plus besoin de payer l’AVS.

Faux. L’obligation de cotiser reste obligatoire jusqu’à l’âge de 65 ans. Les taux sont les suivants : AVS 7.8% / AI 1.4% et APG 0.5%, soit un total de 9.7% sauf si le revenu est inférieur à CHF 55'700.-/an. Dans ce cas le taux est diminué. A cela s’ajoutent les frais administratifs mais au maximum à hauteur 5% du montant des cotisations. La cotisation minimale est fixée à CHF 480.-/année.

 

3.  Arrivé à la retraite, la seule rente AVS ne suffit en principe pas pour subvenir à ses besoins.

Vrai. Il faut étudier l’éventuel droit à une rente du deuxième pilier selon la LPP (loi sur la prévoyance professionnelle). Les prestations complémentaires peuvent également compléter en partie le revenu de façon directe et/ou indirecte. Il est nécessaire de s’adresser à votre agence d’assurances sociales.

 

4. Le peuple a approuvé la mise en place de prestations complémentaires pour les familles (PCFam) ; pour déposer une demande je dois m’adresser à l’AAS de ma région.

Vrai. Les conditions doivent être étudiées attentivement dans un partenariat entre vous et le spécialiste de votre agence d’assurances sociales.

 

5.  Je suis père de famille et indépendant, j’ai le droit de toucher des allocations familiales.

Vrai. Depuis le 1er janvier 2009, les indépendants ont également droit aux allocations familiales. Il est conseillé de vous adresser à votre caisse de compensation AVS ou de l'agence d'assurances sociales.

 

6.  Il est possible de savoir à l’avance quelle rente AVS je toucherai à la retraite.

Vrai. Dans toutes les agences d’assurances sociales nous disposons d’un formulaire spécialement conçu pour cela, nommé : « demande de calcul d’une rente future ». 

 

7. Si je pars vivre à l’étranger à la retraite, je pourrai opter entre un capital ou une rente AVS.

Faux. Seule une rente est versée dans le cadre de l’AVS.